Mise à jour récente: samedi 4 février 2023 il est 11h42

Retour en 4 articles différents sur un article sorti récemment dans le journal Le Parisien. Fixie et son équipe fera le point sur celui-ci puis ajoutera son avis.

A la fin de son article, Le Parisien assure que :

« [L]es accidents [sont] souvent liés à un manque de prudence au guidon. »

On en arrive au cœur du problème : les cyclistes seraient des petits foufous.

Cette affirmation s’appuie sur un sondage commandité par l’assureur MMA et publié quelques jours plus tôt (notons d’ailleurs que MMA est également représenté au sein du CNSR par le groupement des mutuelles d’assurance). On y apprenait notamment que sur 2 183 cyclistes interrogés, 88% reconnaissaient avoir déjà commis une infraction une fois dans leur vie.

Un sondage qui a déplu au journaliste spécialiste de la mobilité Olivier Razemon. Dans une édifiante note de blog, il lançait :

« L’assureur MMA y dénichera des arguments pour proposer (ou tenter d’imposer) une assurance spécifique, voire remettre en cause la loi Badinter de 1985 qui instaure une responsabilité des conducteurs de véhicules motorisés dans pratiquement tous les accidents. »

Et le blogueur de lister dix raisons pour lesquelles les cyclistes commettent des infractions au code de la route. Il y rappelait notamment que brûler un feu rouge ou remonter un sens interdit n’est pas forcement dangereux, au contraire, ou que porter un casque n’est pas la panacée, loin de là.

Ce qui permet, pour une fois, de se mettre dans la peau des cyclistes et d’essayer de comprendre pourquoi ceux-ci ne respectent pas toujours ce code qui n’a été pensé que pour les véhicules à moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *